Le placenta est un organe important de la femme enceinte, qui se forme et existe tout au long de la croissance du fœtus. Après la naissance d'un nouveau-né, la place de l'enfant est rejetée. Cet organe temporaire unique lie la mère et l'enfant pendant la grossesse. C'est grâce au placenta que le bébé reçoit les nutriments nécessaires.

La place des enfants, comme tout organisme vivant, est formée, mûrit et vieillit. Chacun de ces processus physiologiques doit avoir lieu en temps voulu. Dans ce cas, la grossesse se déroulera avec succès et l'enfant sera en bonne santé. Si la future mère souhaite savoir, par exemple, quel doit être le degré de maturité du placenta au cours des 33 semaines de grossesse, elle doit utiliser un tableau spécial avec des indicateurs standard. Un tel schéma sera donné dans l'article ci-dessous. Grâce à elle, vous pouvez savoir si la place de l'enfant se développe correctement.

Quand le placenta est-il formé?

Le mot placenta en latin signifie "gâteau". Cet organe a été nommé ainsi en raison de sa forme aplatie discoïde.

Environ le dixième jour après la conception des cellules, dans le but de permettre la communication entre la mère et le fœtus, ils commencent à partager activement. En conséquence, des enzymes spéciales sont produites. Leur tâche est de créer dans la cavité utérine des conditions favorables à la saturation ultérieure du bébé en nutriments provenant du corps de la mère. Après cela, un échange sanguin constant entre la femme enceinte et le bébé est formé. La croissance du placenta devient si active que la taille de cet organe à ses débuts dépasse même la taille de l'embryon.

Le degré de maturation du placenta par semaine (tableau)De plus, il y a une augmentation constante du poids et de la croissance de l'arbre villeux de la place de l'enfant. La ramification des vaisseaux sanguins se poursuit en raison de la séparation de chacun de leurs processus en plusieurs nouveaux. Un tel organe temporaire achève le processus de croissance presque déjà avant la naissance. La justesse du développement de la place d'un enfant est caractérisée par un indicateur tel que le degré de maturation du placenta en semaines. Un tableau avec une description appropriée des caractéristiques sera présenté ci-dessous.

A quoi sert le placenta?

La tâche principale du placenta est d'assurer la vie du fœtus pendant toute la période de la grossesse. La place des enfants remplit les fonctions importantes suivantes:

  • fournit une protection immunologique du fœtus, en sautant les anticorps nécessaires de la femme enceinte au bébé, mais conserve en même temps certaines cellules du système immunitaire de la mère qui pourraient déclencher le mécanisme de rejet de l'embryon, en le prenant pour un étranger objet;
  • élimine les toxines;
  • protège le bébé des effets néfastes de l'environnement et des effets néfastes des bactéries et des virus;
  • remplit la fonction de la glande endocrine en synthétisant certaines hormones nécessaires au bon déroulement de la grossesse;
  • alimente le foetus en oxygène et élimine le dioxyde de carbone résultant;
  • apporte des nutriments à l'enfant et aide à se débarrasser des déchets.

La condition du placenta a une influence très importante sur la condition du bébé et sur le processus de la grossesse dans son ensemble. Pour maintenir la santé de ce corps, vous devez le protéger des effets néfastes de nature différente. Par exemple, il est recommandé d'éviter l'accumulation d'un grand nombre de personnes, car même les ARI ou les DRA, même s'ils sont banals, peuvent être dangereux. La future mère ne devrait pas fumer. Si une femme a des infections sexuelles, elle doit s'en débarrasser.

Épaisseur normative du placenta

Dès le début de la grossesse, le placenta grandit et se développe activement. À la 16-18e semaine, cet organe devient pleinement fonctionnel. L'épaisseur de la place de l'enfant est légèrement augmentée de jour en jour. Son maximum atteint 34 semaines. Si la grossesse se déroule sans encombre, la croissance et l’épaisseur du placenta cessent au bout de quelques semaines et parfois même diminuent.

Cet indicateur, caractérisant l’état de la place de l’enfant, peut être déterminé exclusivement par diagnostic échographique. La zone avec la plus grande épaisseur doit être mesurée.

Si l'épaisseur de la place d'un enfant à une période de grossesse particulière ne correspond pas aux indicateurs normatifs, le fonctionnement de cet organe est alors violé. Dans ce cas, l'enfant peut également en souffrir.

Un autre indicateur permettant d'évaluer l'état de la place d'un enfant est le degré de maturation du placenta en semaines. Un tableau avec des valeurs normatives aidera à évaluer la situation avec compétence. Et maintenant, considérons les cas où l'épaisseur de la place de l'enfant diffère de celle standard.

Si l'épaisseur du placenta est supérieure à la normale

L’épaississement excessif du placenta chez une femme enceinte peut être causé par une anémie, une gestose, un conflit rhésus, un diabète sucré. Les maladies infectieuses ont également un impact négatif sur l'état de la place de l'enfant. Et le danger existe même lorsque la future mère est simplement porteuse de bactéries. Si la femme enceinte fume, consomme de l'alcool ou des narcotiques, l'épaisseur de son placenta peut également être augmentée.

Le taux de vieillissement de la place d'un enfant présentant une telle pathologie est accéléré, ce qui signifie que cet organisme ne s'acquitte pas de ses fonctions efficacement. Si le placenta s'épaissit, il gonfle, la structure de ses parois devient différente, il y a violation du fond hormonal. Le résultat de ces changements est une alimentation insuffisante en oxygène et en nutriments pour l'enfant. Cela peut entraîner des retards dans le développement du bébé, une hypoxie, une naissance prématurée ou même la mort du fœtus.

Sur la base des résultats du diagnostic par ultrasons, de la dopplerographie ou de la cardiotocographie, le médecin nomme une femme enceinte dont les épaississements de place pour enfants sont des préparations qui stimulent les échanges utéro-placentaires et contribuent au développement normal du bébé. Si l'état du fœtus ne fait pas peur, le médecin peut se limiter à regarder de plus près la future mère.

Si l'épaisseur du placenta est inférieure à la normale

Un placenta mince peut indiquer l'hypoplasie de la place d'un enfant. Tel est le nom de l’État lorsque cet organe n’est pas suffisamment développé et n’est pas en mesure de s’acquitter efficacement de ses fonctions.

La réduction excessive de l'épaisseur du placenta peut être une caractéristique de la constitution de la femme enceinte (c'est généralement le cas pour les femmes de taille moyenne) et est une conséquence d'un certain nombre d'autres raisons. Par exemple, une telle pathologie peut survenir après qu'une future mère a été atteinte d'une maladie infectieuse. Peut également affecter l'hypertension, la maladie hémolytique ou l'athérosclérose.

Si l'épaisseur insuffisante du placenta est une conséquence d'une maladie de la future mère, une augmentation de ce paramètre peut être influencée par la guérison de la maladie correspondante. Dans d'autres cas, le médecin applique un traitement médicamenteux visant à minimiser les conséquences négatives possibles du développement de l'enfant.

Il est temps de considérer un indicateur aussi important que la maturité du placenta.

Quelle est la maturité du placenta?

La maturation du placenta est un processus naturel qui accompagne la croissance de cet organe. Le développement de la place de l'enfant a lieu de manière à ce qu'il puisse répondre pleinement et en temps voulu aux besoins du fœtus.

Le degré de maturité de la place d'un enfant est l'indicateur le plus important. Avec son aide, vous pouvez évaluer l'état du complexe placentaire. De plus, cette caractéristique aide à identifier les changements pathologiques dans la structure de la place d'un enfant, ce qui peut avoir un impact négatif sur le fœtus.

Si la grossesse se déroule normalement, le placenta traverse alors 4 degrés de maturité. Une description détaillée de chacun d’eux suit.

Le degré de maturation du placenta par semaine (tableau)

Il y a 4 degrés de maturité de la place des enfants. Chacune d'elles correspond à une période spécifique de développement de ce corps.

Vous trouverez ci-dessous un schéma récapitulatif décrivant chaque degré de maturité du placenta par semaine. Le tableau présente les caractéristiques de la structure de la place de l'enfant et des tissus choraux à divers stades de la grossesse.

Maturité du placenta

Abonder

Le tableau montre que le degré zéro de maturité du placenta à 30 semaines est un indicateur situé dans la plage normale. Si le médecin après l'examen de la future mère est tellement apprécié que l'enfant grandisse, la grossesse se déroule bien.

Description détaillée de chaque degré de maturité du placenta

L'étape suivante de la maturation du placenta dure normalement entre 27 et 36 semaines de gestation. Pendant cette période, la taille de la place de l'enfant arrête sa croissance, mais son épaisseur augmente progressivement. Le premier degré de maturité du placenta à 34 semaines est un bon indicateur. Bien que, après avoir consulté le médecin, il existe une opportunité d'apprendre que la croissance de la place d'un enfant a atteint le deuxième niveau. Et cela aussi sera la norme.

À partir de 34 semaines, l'étape la plus calme et la plus stable de grandir chez l'enfant. Le deuxième degré de maturité du placenta en 39 semaines est un indicateur de limite. Après cette période, le développement du corps temporaire doit passer au troisième niveau. Si une telle transition se produit avant la date limite, ne vous inquiétez pas. Le plus souvent, il n'y a aucune raison de s'alarmer dans ce cas.

Vient ensuite le troisième degré de maturité du placenta. À 36 semaines et plus tard, la place du bébé entre dans la phase finale de son développement. Pendant cette période, le vieillissement biologique de l'organe temporaire a lieu. Elle s'accompagne d'une réduction de la surface d'échange du placenta et de l'apparition d'un grand nombre de dépôts de calcium.

Si la place de l'enfant est en avance sur la norme de son développement ou, au contraire, en retard sur elle, le développement de pathologies est possible. Ces situations sont discutées ci-dessous.

Développement tardif du placenta

L'un des problèmes associés à la place d'un enfant peut être sa maturation prématurée. À propos d'une telle pathologie, il est possible de parler si le deuxième degré de maturité du placenta à 32 semaines de grossesse est déjà arrivé. Dans ce cas, l'état du fœtus doit être surveillé attentivement. Après tout, cette situation indique une insuffisance placentaire. Plus de détails sur ce cas courant seront discutés ci-dessous.

Un autre problème qui se produit plus rarement que le précédent est la maturation tardive de la place d'un enfant. Le plus souvent, cette pathologie est caractéristique dans le cas de malformations congénitales du fœtus. Des facteurs de risque supplémentaires sont le diabète de la future mère, le conflit rhésus ou la présence chez la femme enceinte d'habitudes néfastes telles que fumer ou boire de l'alcool. S'il y a un retard dans la maturation du placenta, le risque de naissance d'un enfant décédé augmente.

Maturation prématurée du placenta

Un tel développement est considéré prématuré lorsque le deuxième stade de maturité du placenta survient à 32 semaines de gestation et plus tôt.

Les causes de cette pathologie sont les suivantes:

  • prééclampsie;
  • perturbation du fond hormonal;
  • maladies du système cardiovasculaire ou diabète sucré chez une femme enceinte;
  • la présence d'agents pathogènes de maladies infectieuses;
  • hypertension chez la future mère;
  • grossesses multiples;
  • excès de calcium dans le corps d'une femme;
  • présentation ou décollement du placenta;
  • conflit rhésus;
  • utilisation d'alcool enceinte, nicotine, substances narcotiques.

Il est également considéré prématuré de grandir lorsque le troisième degré de maturité du placenta survient avant la 36e semaine de grossesse. Cependant, en soi, le vieillissement précoce des enfants n’est pas une menace immédiate pour la santé ou la vie du fœtus. Une telle pathologie est dangereuse dans le cas où le médecin, après l'examen de la femme enceinte, a révélé des violations pouvant entraîner des conséquences négatives. Il peut s’agir d’une hypoxie fœtale, d’un retard de croissance intra-utérine, d’un risque de naissance prématurée.

Les médecins devraient vérifier la pathologie en utilisant d'autres méthodes de diagnostic. Si les craintes sont confirmées, le traitement approprié est prescrit à la femme enceinte, parfois même en milieu hospitalier.

Conclusion

L'indicateur le plus important de l'état du placenta est le degré de maturité. Cette caractéristique permet d'évaluer à la fois les changements physiologiques et pathologiques dans l'organe temporal. En utilisant le tableau spécifique donné dans l'article, une future mère peut connaître le degré de maturité approprié du placenta pour une période de grossesse donnée. Par exemple, 31 semaines devraient être caractérisées par le premier niveau de développement de la place de l'enfant.

Si les résultats du diagnostic ne diffèrent que légèrement des indices normatifs, vous n'avez pas à vous inquiéter. Faites confiance à votre médecin. Il réalisera des études complémentaires, évaluera l'état du fœtus et, si nécessaire, prescrira un traitement approprié.

Related news

Le degré de maturation du placenta par semaine (tableau) Le degré de maturation du placenta par semaine (tableau) Le degré de maturation du placenta par semaine (tableau) Le degré de maturation du placenta par semaine (tableau) Le degré de maturation du placenta par semaine (tableau) Le degré de maturation du placenta par semaine (tableau) Le degré de maturation du placenta par semaine (tableau) Le degré de maturation du placenta par semaine (tableau) Le degré de maturation du placenta par semaine (tableau) Le degré de maturation du placenta par semaine (tableau)